Journées professionnelles 2023

Nos journées professionnelles se dérouleront les jeudi 23 et vendredi 24 mars 2023 au gymnase Plein Soleil de Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) ! Les temps forts en plénière se termineront par une activité pratique comme la visite accompagnée du Salon et les ateliers (places limitées pour ces derniers). Une formation ouverte à toutes et à tous, professionnel(le)s comme particuliers, pour un tarif de 35€ la journée. Cliquez sur les informations pour accéder aux liens proposés. 

Télécharger le programme en PDF – Journée 1

Télécharger le programme en PDF – Journée 2

Liens pour vous pré-inscrire en ligne selon votre statut : 

Collectivités territoriales

Autre situation

Éducation Nationale

De ce côté-ci le bulletin à remplir et nous transmettre UNIQUEMENT après avoir, au préalable, effectué la préinscription en ligne :

APRÈS LA PRÉ-INS EN LIGNE – Bulletin d’inscription 2023 à signer 

Nouveau : plus d’attestation de présence en papier ! Elle sera fournie en format PDF avec la facture à l’issue de la manifestation. 


PROGRAMME 

Jeudi 23 mars 2023

8h30 – 9h Accueil des participant(e)s : Prenez le café avant de vous installer !

9h – 9h15 Présentation de l’artothèque « 1 oeuvre, 1 livre,  1 artiste » : un projet porté par la Fête du livre jeunesse (association Le Sou des écoles laïques), conçu en 2021 et lancé officiellement en mars 2023. 

9h15 – 9h45 Histoire d’une affiche avec Clothilde Staës

Discussion en présence de Clothilde Staës autour de l’image imprimée. Comment construire une image en gravure ? Comment envisager la couleur avec les différents passages ? Nous parlerons aussi du rapport à la matière qu’offre la lithographie, ou la taille douce, dans un monde (quasi) tout numérique.

Clothilde Staës est née en 1983, dans le nord de la France. Elle découvre la gravure aux beaux-arts de Murcia, en Espagne, et explore dès lors l’art de l’impression comme une cuisine graphique et artisanale. Elle utilise la pointe sèche, la linogravure et l’eau forte pour créer des œuvres qui s’inspirent de fragments du quotidien téléportés dans un monde léger et coloré, comme une
transposition solaire de notre réalité. Elle expose régulièrement des séries personnelles, mène des ateliers de gravure, et travaille pour l’édition.

9h45 – 10h15 L’empreinte : histoire d’une technique avec Gaby Bazin

D’où viennent les livres, d’où viennent les images ? Dans ses albums La Lithographe et Le Typographe, Gaby Bazin esquisse des réponses à ces questionnements et entraîne les jeunes lecteurs dans une réjouissante découverte du monde de l’estampe. Hommages à des métiers qui ont façonné l’Histoire des livres et des images, ces deux albums d’une collection à suivre présentent les premiers personnages de la grande famille des imprimeuses et imprimeurs. L’occasion de lever le voile sur le processus de construction des images de ces albums, en couches de couleurs superposées, qui emprunte à l’impression en sérigraphie ou en lithographie ; mais aussi de découvrir une autre facette du travail de Gaby Bazin, une pratique joyeuse et émancipatrice de l’estampe dans des ateliers d’initiation avec enfants et adultes.

Plaçant la transmission au coeur de son travail, Gaby Bazin partage avec les jeunes lecteurs le plaisir de l’écriture, à travers des jeux de tracé et de construction typographique. Dans des albums richement documentés, elle les entraîne dans une découverte joyeuse des métiers de l’estampe. Sa pratique (sérigraphie, gravure…) guide la composition de ses images, précises et minimalistes. Dans le sillage des avant-gardes, son dessin en couches de couleurs vives fait dialoguer trames, aplats et textures. Ses livres se nourrissent de ses rencontres avec les enfants lors d’ateliers de découverte des techniques d’impression. Depuis ses études aux Arts Décoratifs de Paris, elle vit et travaille à Saint-Denis (93).

10h15 – 11h15 Dans les coulisses de l’édition d’un album jeunesse avec Béatrice Vincent de La Partie, éditeur à l’honneur

Béatrice Vincent a travaillé pendant plus de vingt ans aux éditions Albin Michel Jeunesse où elle a notamment dirigé le label Trapèze et la collection Witty. Au sein du catalogue Trapèze, elle a publié des auteurs comme Blexbolex, Beatrice Alemagna, Adrien Parlange, Bruno Gibert, Bastien Contraire, Anne-Margot Ramstein et Matthias Arégui…

11h15 – 12h Illustrer : tout un art ! avec Jean Claverie

Si illustrer c’est mettre en lumière un texte ou plus généralement une idée, c’est qu’on le veuille ou non se glisser dans la création d’autrui, en l’occurrence un auteur. Mais si l’illustrateur est lui-même l’auteur, il tient les deux poignées du projet ; c’est peut-être plus excitant mais aussi plus dangereux. L’image naît d’abord dans le cerveau. C’est l’image mentale, riche de tous les possibles que le passage au dessin fait exister mais paradoxalement, en l’appauvrissant. Quelle que soit la technique adoptée par la suite, tout se résout à l’étape du dessin, qu’on l’appelle crayonné, croquis, esquisse… puis en fragmentant le texte, découpage, storyboard, chemin de fer… La nouvelle donne technique c’est bien sûr le travail du traitement d’image total à l’écran 2D ou 3D ou la simple optimisation type Photoshop. Dans le premier cas l’original disparaît et dans le second l’original est embryonnaire ou inachevé. Si l’on se souvient de la prédiction de McLuhan, la lecture sera réservée aux seuls lettrés, les autres satisferont leur besoin d’évasion dans les avatars numériques prémâchés. Il devient alors essentiel de donner aux plus jeunes de quoi amorcer le plaisir et la nécessité de lire.

Né à Beaune en 1946, Jean Claverie a fait ses études aux Beaux-arts de Lyon, puis aux Arts-Décos de Genève. Il a illustré entre autres auteurs : Oscar Wilde, Charles Perrault, Ludwig Bechstein, Isaac Bashevis Singer, Michel Tournier, Paul Auster… Il a dessiné pour la presse, pour des couvertures de livres et affiches institutionnelles. Il a été professeur à l’École Nationale des Beaux-Arts de Lyon, et à l’École Emile Cohl. Maintenant qu’il n’enseigne plus, c’est dessin, peinture, blues et illustration à plein temps.

12h – 14h Pause méridienne : repas, visite libre du Salon, rencontre avec les éditeurs remarquables, échanges avec les professionnel(le)s du livre…

14h – 15h Exposer et valoriser l’album et l’illustration pour la jeunesse en bibliothèque, avec Hélène Valloteau, responsable du pôle jeunesse et patrimoine

Les sections jeunesse des bibliothèques sont nombreuses à posséder quelques livres artistes, des éditions devenus rarissimes sans être anciennes ni précieuses, à conserver quelques dédicaces, affiches, collectées à l’occasion d‘ateliers avec les créateurs. Pour autant, ces trésors ne constituent pas à eux seuls des expositions. Par ailleurs, accrocher des cadres ou monter une vitrine à l’occasion d’un événement ne suffit pas non plus à fédérer l’attention des usagers. Valoriser et assurer une médiation de ces contenus uniques que sont les dessins originaux, faire découvrir les coulisses de leur création ne s’improvise pas et demande une démarche active des passeurs que sont les bibliothécaires. Néanmoins en prenant en compte quelques contraintes, il devient plus facile et même ludique de réussir à y intéresser nos lecteurs. À travers un répertoire d’exemples et quelques règles simples, cette présentation se propose de donner des clés de médiation possible.

Hélène Valotteau, conservatrice, dirige le pôle jeunesse et patrimoine de la médiathèque Françoise Sagan, à Paris, qui contient le fonds patrimonial Heure joyeuse issu de la première bibliothèque jeunesse française. Elle a récemment assuré la responsabilité pédagogique d’un stage du Centre National de Littérature Jeunesse à la BnF sur Exposer la littérature jeunesse. Chaque année, le fonds patrimonial valorise ses collections à travers une grande exposition en lien avec des chercheurs, artistes, et créateurs pour l’enfance et la jeunesse. Jacqueline Duhême, Béatrice Poncelet, Zaü, Françoise Seignobosc, Gérard Lo Monaco mais aussi les livres soviétiques, les albums de coloriage, les livres illustrés par la photo, le travail d’éditeur de François Ruy-Vidal et dernièrement celui de la maison MeMo ont fait partie des sujets abordés ces dernières années.

15h – 15h30 L’éveil à l’art et à la culture du tout-petit avec la Cie Minuscropik 

L’éveil à la Culture et à l’art du tout-petit s’inscrit dans une notion de Santé Culturelle, chère à Sophie Marinopoulos. Les petits enfants sont des explorateurs qui vont, sans relâche, à la découverte du monde, aventuriers, curieux, avides de palper, sentir, goûter, de s’emplir les yeux et les oreilles de tout ce qui passe autour d’eux. Les adultes qui accompagnent les enfants dans leur quotidien, parents et professionnel(le)s, même s’ils ne s’en rendent parfois pas compte, transmettent leur culture, leur manière de voir le monde, et de répondre de façon plus ou moins créative aux situations qu’ils vivent avec les enfants. Pour jouer pleinement leur rôle de passeur de culture et d’éveil à l’Art, les adultes ont besoin de prendre conscience de leur propre richesse culturelle, de reprendre contact avec leurs capacités sensorielles, motrices, symboliques et imaginaires.

Dès 15h30

> Au rez-de-chaussée 

  • Grande librairie : visite libre du Salon du livre (exposition, petits éditeurs…)

  • Visite accompagnée de l’exposition présentant une partie des acquisitions artistiques du Sou des écoles laïques

  • Salon des curieux (espace débat) : découverte des livres coups de cœur des libraires et du Salon d’essayage

> À l’étage 

  • P’tits sentiers : visite accompagnée de l’espace de médiation petite enfance autour du livre destiné aux familles; découverte et présentation de nos ressources (Malle Pitchou, cabanes, boîtes sensorielles, arbre à écoute…)

> Salle de lecture n-1 (niveau JPRO)

  • Des livres à soi : présentation du dispositif d’accompagnement et de formation des parents à la découverte de la littérature jeunesse 

> Salle des journées professionnelles n-1 : ateliers d’1h30 (places limitées sur inscription en ligne) 

  • « Imagier au pochoir » : atelier avec l’illustratrice Gaby Bazin 

Découvrez cette technique de fabrication et de reproduction des images utilisée depuis la Préhistoire. L’atelier propose de créer un imagier collectif au pochoir en deux ou trois couleurs superposées. L’occasion d’expérimenter avec la relation entre l’image et le texte, la combinaison des couleurs et le statut du multiple. En lien avec l’atelier, Gaby Bazin présentera ses albums La Lithographe et Le Typographe, pour une introduction à l’univers de l’imprimerie et des ateliers d’estampe.

  • « Construire un dessin de presse » : atelier avec l’illustratrice Jeanne Macaigne 

Comment accompagner en dessin l’article d’un journaliste ? Pour aborder ce sujet, Jeanne Macaigne, autrice-illustratrice de plusieurs albums, vous invite à la présentation de son travail pour la presse (Libération, revue XXI, Alternatives Économiques, etc.) Elle illustre l’actualité à travers un univers imaginaire afin de lui conserver une dimension poétique malgré la gravité de certains sujets.

  • « Le Modulographe, entre figure et écriture » : atelier avec les éditions PPAF (Modulographe acquis par la Fête du livre jeunesse dans le cadre de son pôle ressources)

À partir de formes géométriques à tamponner, le participant dessine des lettres et des images. Une approche ludique du dessin, de la typographie et du rapport texte/image. La Fête du livre jeunesse a fait l’acquisition du Modulographe qui sera mis à disposition des professionnel(le)s du livre et de l’enseignement. Venez vous former lors de cet atelier pour l’animer dans votre classe ou bibliothèque !

18h Inauguration de la 38ème Fête du livre jeunesse

 

Vendredi 24 mars 2023

8h30 – 9h Accueil des participant(e)s : Prenez le café avant de vous installer !

9h – 10h Analyse de l’album : cas concrets de médiation autour de l’illustration avec Séverine Carpentier, bibliothécaire jeunesse et formatrice à Médiat Rhône-Alpes

En littérature jeunesse, l’album est l’écrin par excellence de l’illustration : il participe à l’élaboration de la narration tant graphique que textuelle. L’analyse de l’ensemble des éléments qui font l’album et, plus particulièrement l’image, est un outil précieux pour construire et animer des médiations autour de ces albums. Comment appréhender ces éléments, les mettre en valeur et proposer des lectures plurielles et vivantes ? Deux exemples avec les ouvrages de Laëtitia Devernay et Géraldine Alibeu dont les œuvres seront disponibles dans le fonds de l’Artothèque.

10h – 10h45 Livre en construction : dans les coulisses d’un artiste complet ! avec Lionel Le Néouanic

Pour Lionel Le Néouanic, les livres naissent avant tout d’un besoin d’interroger notre humanité. Tant de choses posent questions dans nos manières de vivre, d’être au monde. Or parfois, les questions font des histoires. Le travail de l’auteur, c’est de les poser au mieux, de telle sorte qu’elles soient entendues. Tout ce qui peut susciter des émotions (la poésie, l’humour, etc) sert à cela. Un livre commence toujours par une rencontre. Avec un objet, un signe, une idée, un fait… Il suffit de peu pour raconter. Il faut ensuite accepter de se laisser guider par ce qui veut advenir. S’engager, aller de l’avant sans savoir où aller. Jouer. Jouer très attentivement avec les mots et les images. Car c’est dans ce jeu, cet espace entre les mots, entre les mots et les images que la sensibilité, l’imagination des lectrices et des lecteurs peuvent prendre place et se déployer.

10h45 – 11h45 Regard d’un éditeur sur l’illustration avec Jean Poderos, éditeur de Courtes et longues

L’illustration, une œuvre d’art ? Quelle place faut-il donner à l’illustration dans l’art ? Est-ce le regard qu’on lui porte qui lui confère ou non le statut d’œuvre d’art ou notre regard doit-il changer pour comprendre ce qu’elle est vraiment ? Exploration à travers une pratique éditoriale avec Jean Poderos, fondateur des Éditions courtes et longues.

11h45 – 12h15 Du dessin de presse au livre jeunesse avec Jeanne Macaigne

Au cours de cet atelier, Jeanne Macaigne vous invitera à accompagner un sujet d’actualité en dessin. Comment analyser et extraire les informations d’un article en images ? Comment créer une illustration qui traduise les mots du journaliste ? Quelles sont les informations importantes à retenir ? Les participants seront conviés à réaliser leur vision en dessin avec plusieurs sujets proposés lors de l’atelier.

12h15 – 14h Pause méridienne : repas, visite libre du Salon, rencontre avec les éditeurs remarquables, échanges avec les professionnel(le)s du livre…

14h – 14h30 Retour d’expérience d’enseignant sur les œuvres de l’artothèque empruntées, avec Sophie Warnet (sous réserve)

Présentation de récits d’expérience sur comment appréhender une œuvre picturale dans sa classe, et comment mettre en relation cette œuvre et l’album correspondant.

14h30 – 15h30 Présentation des éditions La Partie, avec l’éditrice Camille Vasseur et l’auteur Pierre Alexise du livre jeunesse dans le cadre de son pôle ressources)

La Partie est une maison d’édition de livres illustrés pour tous les âges née en août 2021. Son catalogue, composé d’albums et de documentaires, est un espace dédié à la création française et étrangère. Convaincues par les vertus du merveilleux et de la rigueur, les éditrices souhaitent donner à lire des textes et des images qui questionnent et offrent à rêver, pour contribuer à la construction de lecteurs et lectrices émancipés.

Dès 15h30

> Au rez-de-chaussée 

  • Grande librairie : visite libre du Salon du livre (exposition, petits éditeurs…)

  • Visite accompagnée de l’exposition présentant une partie des acquisitions artistiques du Sou des écoles laïques

  • Salon des curieux (espace débat) : découverte des livres coups de cœur des libraires et du Salon d’essayage

> À l’étage 

  • P’tits sentiers : visite accompagnée de l’espace de médiation petite enfance autour du livre destiné aux familles; découverte et présentation de nos ressources (Malle Pitchou, cabanes, boîtes sensorielles, arbre à écoute…)

> Salle de lecture n-1 (niveau JPRO)

  • Des livres à soi : présentation du dispositif d’accompagnement et de formation des parents à la découverte de la littérature jeunesse 

> Salle des journées professionnelles n-1 : ateliers d’1h30 (places limitées sur inscription en ligne) 

  • « Imagier au pochoir » : atelier avec l’illustratrice Gaby Bazin 

Découvrez cette technique de fabrication et de reproduction des images utilisée depuis la Préhistoire. L’atelier propose de créer un imagier collectif au pochoir en deux ou trois couleurs superposées. L’occasion d’expérimenter avec la relation entre l’image et le texte, la combinaison des couleurs et le statut du multiple. En lien avec l’atelier, Gaby Bazin présentera ses albums La Lithographe et Le Typographe, pour une introduction à l’univers de l’imprimerie et des ateliers d’estampe.

  • « Construire un dessin de presse » : atelier avec l’illustratrice Jeanne Macaigne 

Comment accompagner en dessin l’article d’un journaliste ? Pour aborder ce sujet, Jeanne Macaigne, autrice-illustratrice de plusieurs albums, vous invite à la présentation de son travail pour la presse (Libération, revue XXI, Alternatives Économiques, etc.) Elle illustre l’actualité à travers un univers imaginaire afin de lui conserver une dimension poétique malgré la gravité de certains sujets.

  • « Le Modulographe, entre figure et écriture » : atelier avec les éditions PPAF (Modulographe acquis par la Fête du livre jeunesse dans le cadre de son pôle ressources)

À partir de formes géométriques à tamponner, le participant dessine des lettres et des images. Une approche ludique du dessin, de la typographie et du rapport texte/image. La Fête du livre jeunesse a fait l’acquisition du Modulographe qui sera mis à disposition des professionnel(le)s du livre et de l’enseignement. Venez vous former lors de cet atelier pour l’animer dans votre classe ou bibliothèque !

 

Vous cherchez des adresses pour manger autour du Gymnase Plein Soleil le midi ? >>> Carte des restaurants à proximité


La Fête du livre est un lieu où les professionnels du livre trouvent de quoi alimenter leur travail et leurs propres réflexions. Un programme sur mesure leur est consacré, conçu dans le seul souci de présenter des intervenants avisés et proposant une réflexion pertinente en rapport avec la thématique abordée. Auteurs, illustrateurs, historiens, éditeurs, conteurs, et philosophes apporteront leur point de vue sur la thématique de l’année.

Pour toute demande d’information, envoyez un mail à journees.pros.slj26@gmail.com

 

La résolution actuelle n'est pas adaptée à votre écran
Accéder à la version mobile