ÉDITO par Fabienne Swiatly, auteure invitée

Aujourd’hui a souvent le nez sur demain mais demain ne regarde pas toujours dans le rétroviseur d’hier.  Il préfère klaxonner l’avenir : J’arrive ! J’arrive !

Le temps est mouvement.

Aujourd’hui va vite, un coup de fil, une longueur de piscine, deux bisous, un haussement d’épaules, une attestation, un livre ouvert et déjà c’est demain. 

Où va bien pouvoir s’asseoir le présent ? 

Le temps est mouvant.

Aujourd’hui fixe l’horloge qui trotte et ne semble s’intéresser qu’à l’instant d’après. Pourtant il est doux de se poser entre les minutes, entre les secondes : tiens, c’est déjà l’heure de rêver !

Pas de côté et sauts de puce ; entrechats et saltos arrière. La ligne droite nous endort et pourquoi toujours vouloir prendre un train d’avance ?

Aujourd’hui peut zigzaguer entre hier et demain puis s’asseoir dans la marge du jour et souffler : J’ai soif d’histoires, j’ai soif d’images, ouvrons une parenthèse. 

C’est ainsi que le temps s’arrête et réunit les petits garçons, les petites filles et aussi les grandes dames et les grands messieurs : Approchez ! C’est l’heure d’ouvrir les yeux. C’est l’heure d’ouvrir les oreilles.  Pourquoi se presser ?  Offrons-nous le luxe d’être là. Tout simplement là. 

Pas de grands écarts temporels qui froissent le muscle du cœur. Pas de précipitations qui font chauffer le sang. On peut rejoindre les rives du temps en douceur même si on est un ou une affamée de la vie. 

Sur la page d’un livre, sur l’écran d’un film, sur la plage d’une bande sonore, aujourd’hui et demain forment un beau présent.

Un présent fabriqué par des hommes et des femmes avec l’enfant qui ne les quitte jamais. Je suis là, c’est hier qui me l’a confirmé. 

Quelque chose se raconte car quelqu’un l’a écrit. 

Quelque chose se partage car quelqu’une l’a dessiné. 

Quelque chose se donne à voir car quelqu’un a su l’inventer.

Alors oui, prenons le temps d’un récit, d’un conte ou d’un poème. 

Il était une fois … toujours… toujours … il était une foi :  aujourd’hui, hier et bientôt demain. 

 

Fabienne Swiatly

 

La résolution actuelle n'est pas adaptée à votre écran
Accéder à la version mobile